Boissons de l’été : sucres, arômes, additifs ? Découvrez le dessous des cartes avec Herbalist

Publié par le

C’est le retour des beaux jours et des boissons rafraîchissantes ! 60 millions de consommateurs a étudié une quarantaine de boissons, dont 14 thés glacés et 11 infusions au thé [1].

Herbalist Infusions, fabricant de thés et tisanes glacées,  revient sur cette étude et donne sa vision des choses.

Quelles différences entre un thé glacé et une infusion au thé ?

Dans son essai comparatif, 60 Millions de consommateurs scinde les boissons à base de thé en deux catégories : les thés glacés (qui contiennent essentiellement des arômes de thé)  et les infusions au thé de l’autre.

L’étude 60 Millions explique :

« Les infusions au thé sont réalisées en diluant une infusion de thé dans une nouvelle eau ».

Pour comprendre la différence entre ces deux types de thés glacés, nous vous en disons un plus sur la fabrication de ces boissons.

Comment est fait un extrait de thé ?  

Un extrait de thé peut être fait de façon naturelle, en immergeant simplement les feuilles dans l’eau, ou en utilisant des méthodes d’extraction plus industrielles, par exemple avec des solvants autres que l’eau, ce qui peut faire d’une infusion intense de thé un produit ultra transformé.

Combien de thé y a-t-il vraiment dans un thé glacé ?

Comme le souligne l’article de 60 Millions, la quantité de thé (ndlr dans la boisson finale) varie entre 0,10 % (Fruima, Carrefour Les produits blancs, Freeway) et 0,14 % (AriZona, Fresh Tea). Cela signifie qu’un maximum de 1,4 g de thé serait utilisé pour élaborer un litre de thé glacé.

Nous vous proposons d’essayer mettre 1,4g de feuilles de thé dans l’eau pour voir si votre recette sera aussi bonne et belle que ce que vous proposent les industriels de ce test. Est-ce possible sans sucre ajouté ou additif ?

Pourquoi les boissons au thé sont transparentes et sans dépôt ?   

Peut-être parce qu'il n'y a pas beaucoup de matière à l'intérieur ?

Quand 60 Millions de Consommateurs teste les thés infusés…il oublie une marque qui fait nettement mieux que les thés infusés industriel...Herbalist Infusions Véritables s’est spécialisée depuis 2012, dans la production de boissons à base d’infusions naturelles de végétaux (thés, matés ou hibiscus). Ses boissons contiennent entre entre 4 et 5g par litre de végétaux– sans additif ou sucres ajoutés.

En produisant ainsi, Herbalist restitue « la matière sèche » des plantes (les feuilles et les jus) qui renferment les polyphénols natifs des végétaux mais aussi la théine et les minéraux. Ce léger trouble et la texture de nos boissons signent des recettes naturelles. La boisson est moins brillante mais elle renferme des nutriments.

L’étude sur les boissons rafraîchissantes

Comment 60 millions de consommateurs note les boissons ?

La composition nutritionnelle des boissons

Dans cet essai, l’aspect nutritionnel (énergie et sucre) a été évalué et classé en plusieurs catégories : de - - à +++ dans le classement. Ainsi, dans l’essai sont notées sur la partie nutrition :

  • ++ la boisson ayant un NutriScore C
  • + les boissons avec un NutriScore D
  • - - la boisson présentant une NutriScore E

Pour rappel, dans les boissons, seule l’eau peut afficher un NutriScore A. Pour afficher un NutriScore B, une boisson doit contenir très peu de glucides. Les boissons de l’étude présentent un NutriScore allant de C à E.

Est-ce que l’étude des boissons tient compte du degré de transformation ?  

60 millions de Consommateurs étudie indirectement le degré de transformation des boissons. Dans la composition des produits - qui constitue 50% de la note- on retrouve bien le nombre d’additifs et la présence d’édulcorants de synthèse, deux marqueurs de l’ultra-transformation.

Les études sur le lien entre la consommation d’aliments ultra-transformés (AUT) et le risque de maladies chroniques, comme les cancers, se sont d’ailleurs multipliées ces dernières années. [2]

L’étude de l’aspect nutritionnel via le NutriScore est intéressante mais donne une vision incomplète de la qualité d’un aliment. Dans une étude sur la complémentarité entre le NutriScore et l’indice de transformation Siga, les auteurs concluaient : parmi les aliments présentés favorables (A-B) pour le Nutriscore et qui représentent 30% de l’offre de l’assortiment, 51% sont des aliments ultra transformés (AUT), parmi lesquels 75% sont AUT sur les notes les plus basses de l’indice (C1-C2-C3) ». [3]

Il est donc important, en tant que consommateur, de bien lire les recettes pour faire ses choix alimentaires !

Les thés infusés sont-ils ultra transformés ?

Dans la catégorie des infusions au thé, Contrex Green – Thé noir saveur pêche remporte la meilleure note. En effet, basé sur le Nutriscore, avec une teneur en glucides faible, le produit obtient la note de 15/20.

Pourtant on retrouve dans la composition du produit : un additif (acide citrique) et un arôme de pêche.

Rappelons-le : le consommateur étant habitué au goût sucré, les industriels renforce l’aromatisation pour compenser la faible teneur en thé (ou en jus) et la baisse du sucre. L’ajout d’arômes ou d’édulcorants industriels (aspartame, stevia ou sirop d’agave) dans leurs boissons leur permet d’éviter le « décrochage » gustatif.

Entre additifs et goût sucré, comment choisir son thé infusé ? 

Le comparatif Herbalist vs Contrex Green

Un des choix de 60 millions de consommateurs pour les infusions au thé est Contrex Green – Thé bio, thé noir saveur pêche.

Herbalist ne produisant pas d’infusion de thé à la pêche, nous vous proposons de comparer Contrex Green – Thé vert citron et Herbalist Infusion Thé vert Sencha bio au jus de citrons.

Avec une composition nutritionnelle équivalente, Herbalist Infusions réussit le pari de ne pas remplacer le sucre par des arômes, mais par l’utilisation de plantes et de jus de fruits en quantité supérieure. 

 

Le résultat est un produit peu transformé et équilibré qui obtient une Médaille d’Or Siga.

 

Références :

[1] 60 millions de consommateurs – n°570 – Juin 2021

[2] Fiolet T, Srour B, Sellem L, Kesse-Guyot E, Allès B, Méjean C et al. Consumption of ultra-processed foods and cancer risk: results from NutriNet-Santé prospective cohort BMJ 2018; 360 :k322

[3] Christodoulou, Aris & Davidou, Sylvie & Frank, Kelly & Ebner, Pamela. (2019). Complémentarité entre l’indice Siga et le Nutri-Score pour refléter le potentiel santé des aliments.

60Millions de Consommateurs ENQUETE BOISSON SIGA Thés glacés

← Article précédent



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Language
French (france)
Open drop down